Actualités des adhérents :

 

bouton-lesinfosdumois

 

l’Édito d’Anne /10

Noël au balcon, janvier au charbon

En cette fin d’année où chacun rêve de s’éloigner des grandes villes pour aller au grand air, j’ai envie de me rapprocher de nos campagnes désertées par les grands spectacles et leurs têtes d’affiches.

J’ai envie de vous parler du plaisir de ce public rural qui se déplace en nombre, de salle des fêtes en lieux improbables de spectacle. Certes, ce sont souvent des troupes amateurs ou semi professionnelles qui s’y produisent, proposant des thèmes populaires. Mais ils sont souvent nombreux, entre huit et dix acteurs sur scène, ce qui se fait de plus en plus rare à Paris même. Trop cher les acteurs, trop cher la production !

Dans ces petites communes, la communication n’est pas Facebook, Twitter, mais le bouche à oreille, la bonne vieille causerie au café du coin, au supermarché ou chez le coiffeur. « C’est samedi, vous m’avez dit ? » Et ils viennent. Ce public qui n’est jamais monté à la ville vit le spectacle comme une exception. Il faut voir ces visages s’épanouir dans les applaudissements entre chaque scène. Un goût d’enfance !

Je monte des spectacles depuis plusieurs années en Seine-et-Marne et bien que l’entreprise culturelle demande beaucoup d’efforts, je ne le regrette pas. Pas de retour financier au rendez-vous, mais un retour humain immense. Chaque commune, même les plus petites, propose au moins deux spectacles par an et, chaque semaine, la presse locale se fait l’écho de toutes ces initiatives avec photos à l’appui. Pas mal la campagne !

C’est donc aussi notre tâche d’être à l’écoute de nos campagnes, de proposer des spectacles où le théâtre n’a plus d’accent circonflexe. S’y adonner, c’est donner aux populations les plus reculées la chance de s’ouvrir. Et, qui sait, de susciter de nouvelles vocations. Peut-être verrons-nous dans nos écoles nationales de nouveaux élèves issus de toutes ces petites communes ?

Je conclus cette dernière chronique 2016 par mes voeux de Noël et un « save the date » avant la nouvelle année : « Les Journées Théâtre du NEUF » du 2 janvier au 3 février 2017. Le rendez-vous à ne pas manquer, retour de nos efforts pour nous rassembler, nous revoir et nous stimuler !

Anne Nathan – Décembre 2016

Contact mail : anne.nathan.b@gmail.com

favicon-assocrueblanche

 

En partenariat avec l’ENSATT-Lyon, notre association cherche à retrouver et archiver tous les anciens élèves, professeurs et personnel de notre école, depuis sa création ! Chantier considérable, car nombre d’archives ont disparu. Nous avons donc besoin de vous, de votre mémoire, de vos archives ou souvenirs personnels ! N’hésitez pas à nous contacter et à nous faire parvenir noms et contacts à :

larueblancheensatt@gmail.com ou benjamin.bourgeois@ensatt.fr

Merci !

Les adhérents en 2016

ADHÉREZ À L’ASSOCIATION

REMPLIR le FORMULAIRE d'ADHÉSION
NOUS CONTACTER : larueblancheensatt@gmail.com
Share Button